• Grey Vimeo Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon

© 2018 Comité Citoyen pour la Santé au Témiscamingue

COMITE CITOYEN POUR LA SANTE AU TEMISCAMINGUE

À l'urgence panique général

Le 8 avril 2019, en rencontre avec une travailleuse social, je prends la décision d’aller à l’urgence avec elle. Dans le but de commencer une médication. Il y a trop de délai d’attente pour moi, 2 heures. Je dois rentrer pour mes enfants et mon entreprise. Il est convenu que je revienne le 9 avril au matin. Ce matin-là, l’équipe qui est en place n’était pas au courant de mon cas et que je venais consulter. Ils ont paniqué. Mon intervenante n’est pas disponible pour venir expliquer ma situation, que j'ai un plan pour me suicider, mais tout est sur le contrôle. Je suis dans la salle d’attente et j’entends le personnel parler de moi et les autres patients dans la salle, le peuvent aussi. De plus, l’infirmière vient me parler devant les autres personnes qui attendent; gros manque de confidentialité.... C’est alors que j’ai rencontré une autre intervenante, qui est aussi paniquée. Avant de ressentir leurs stress, moi, j’étais calme. J’ai commencé à stresser. Je n’ai pas aimé, cette situation. J’ai fini par voir le médecin qui m’a prescrit du citalopram et de l’ativan.